The Majin Foundation

Network Majin en visite chez Inloophuis De Eik et Toon Hermanshuis

10.30h: rendez-vous sur le parking de Inloophuis De Eik à Eindhoven. Les gens des maisons de soutien existantes – ou à établir – sont impatientes pour cette journée. Des bénévoles et coordinateurs, des fondateurs et thérapeutes sont rassemblés.

Saskia de De Eik nous fait prendre place, de manière conviviale, autour d’un café et permet au groupe de lancer ses questions. Le fonctionnement entier de la maison passe le revue. Saskia nous explique davantage la collaboration entre les différentes maisons de soutien.

“Nous avons une bonne collaboration entre maisons de soutien au Brabant: les coordinateurs et directeurs se réunissent une fois tous les deux mois. Ils partagent alors des meilleurs pratiques, mettent des formations à disposition et se donnent des conseils à propos du fundraising”, Saskia Van Vliet

Nous avons reçu des tonnes d’information à propos de l’Inloophuis De Eik. Ce qui ouvre l’appetit chez tout le monde. Sur une térasse sous un soleil de printemps sublime, le brainstorm se poursuit sur améliorer le soutien pour les personnes avec un cancer en Belgique.

Notre chemin se poursuit vers Maastricht où nous visitons la Toon Hermanshuis. Une femme d’accueil chaleureuse nous emmène vers une salle magnifique avec du café, thé et bisquits qui nous attendent. Lorsque Joan entre dans la salle, elle commence à nous raconter, passionné, tout ce qu’elle a à nous transmettre sur la maison.

“La Toon Hermanshuis offre du temps et d’attention à ses clients. Ainsi elle permet d’instaurer “le bouton pause dans leurs soucis”. Les activités demandent un focus qui permet d’évacuer les pensées et soucis pendant un instant”, Joan Warnier

Merci à De Eik et Toon HermansHuis! Pour votre ouverture, votre engagement et le temps libéré pour nous informer et soutenir.

Les patients et leur bien-être est central dans ces maisons. C’était le facteur qui nous a tous uni sur cet excursion d’étude. Et pour le patient nous sommes enthousiastes pour rassembler nos forces. C’est le message que nous emportons chez nous.