The Majin Foundation

La première pierre de La Maison Majin

Le 20 décembre dernier la pose de la première pierre de La Maison Majin (Het Majin Huis) était un fait ! L’équipe de La Fondation Majin (The Majin Foundation) ensemble avec Els, qui deviendra la coordinatrice principale de la Maison Majin, avait préparé cet évènement depuis longtemps. Les invités ont été reçus avec thé et café pour la présentation. Vers 11 h nous sommes allés vers le chantier pour dévoiler la première pierre symbolique par monsieur l’échevin Rudy Coddens.

Après ce moment officiel, retour vers la ‘Elisabeth huis’ pour la présentation presse. Sur base de quelques questions, le projet a été présenté aux invités et à la presse rassemblée. Majin a donné un mot d’explication comment la maison – qui porte son nom – a évolué d’un rêve vers un projet concret. Els a expliqué les activités qui auront lieu dans la maison et le groupe cible pour lequel ces activités seront mises en place. Aussi bien l’échevin Rudy Coddens que Joke Vasseur, coordinatrice du service bien-être et égalité des chances de la ville de Gand, considèrent La Maison Majin comme une grande valeur ajoutée pour la ville de Gand. A la fin de la présentation les invités ont eu l’occasion de parler de cette initiative autour d’un verre.

Un regard vers l’avenir

Cette année se termine bientôt et le Network Majin – Together for Global Care regarde déjà vers l’avenir. Le groupe a bien avancé lors de la dernière réunion de 2017. Après avoir survolé la charte, les membres ont travaillé en deux groupes pour mettre les derniers points sur le i.

La charte est maintenant prête à être signée lors de la première réunion du nouvel an.

Le Réseau a également réfléchi aux thèmes sur lesquels il entend travailler l’année prochaine. Ces thèmes ont été déterminés en votant. Les dates de réunion du Réseau ont également été fixées pour 2018.

Le réseau est maintenant entièrement préparé pour la nouvelle année !

construisons l’avenir

Après le repos estival, le Network Majin – Together for Global Care fait son grand retour. Pour rafraîchir la mémoire de tous les participants, les raisons de la création du réseau ont été à nouveau passées en revue: échanges d’expériences et collaboration à l’information du grand public et donc à l’amélioration du bien-être des personnes atteintes d’un cancer.

Le réseau ayant fêté ses 2 ans d’existence, il était temps d’en analyser le processus de développement et le fonctionnement durant ce laps de temps. Quelles ont été les difficultés rencontrées? Qu’est-ce qui s’est bien déroulé? Le groupe a proposé un meilleur mode de collaboration.

Une fois que les groupes de travail ont eu présenté leur résultats, les participants ont pris le temps de parcourir la charte. Après quelques adaptations et améliorations, la charte est prête à être signée par tous les membres lors de la prochaine réunion.

The Majin Foundation a décidé de continuer à investir dans ce beau projet et de procéder à une nouvelle évaluation dans l’année. Le groupe doit désormais veiller à répondre aux attentes.

« LA BALLE EST DANS NOTRE CAMP, NOUS SOMMES LE RESEAU », MARIE-PAULE

Tous les participants ont quitté la réunion avec un sentiment de satisfaction. La volonté d’aller de l’avant va de pair avec des plans concrets pour l’avenir: la prochaine fois, la charte sera prête à être signée.

Laurence, compagnon de route de l’organisation et de ses partenaires depuis le premier jour, prend une année sabbatique. Dès le mois d’octobre, elle partira avec sa famille explorer de nouveaux horizons. À son retour, elle n’en aura que plus d’énergie à déployer pour The Majin Foundation. Dans l’intervalle, Tine De Clerck reprendra le flambeau, pour assurer la pérennité de la vie en cas de cancer.

 

Monter un projet pour soutenir les personnes atteintes d’un cancer dans leur vie avec la maladie, c’est une chose. En garantir le financement, c’est autre chose. Assurer d’année en année le financement d’un projet est un processus intensif. Qui consomme une énergie considérable, dès lors détournée de l’essentiel: apporter aux personnes un soutien optimal pendant une période difficile. Le financement durable peut-il constituer une solution?

Lors de jeux de rôles, nous nous exerçons à la discussion avec un philanthrope. Comment s’y préparer au mieux et que demander à un philanthrope?


Un bon argumentaire est essentiel pour la recherche de partenariats durables. Les participants s’exercent à présenter leurs argumentaires en 2 minutes, montre en main.

“À chaque rencontre, une graine est plantée chez chaque personne avec qui nous parlons. C’est à utiliser dans la construction de partenariats win-win”, Sibylle.


Conférence sur les résultats. Histoire de clarifier vos objectifs.

“Comment mettre en place des partenariats durables? Le pare-brise était embué en arrivant ce matin. On l’a frotté.” Germain

The Majin Foundation a toute confiance dans les organisations qui forment le filet du trampoline destiné à aider les personnes atteintes d’un cancer à reprendre le dessus. Ces personnes bénéficient de toute l’attention de ces organisations. C’est pourquoi nous sommes heureux de les renforcer par l’établissement de partenariats durables. Afin que la vie avec le cancer reçoive toute l’attention nécessaire.

Nous remercions Le Pain Quotidien et l’Auberge Jeunesse de Mons pour le geste généreux pour cet atelier.

vise à améliorer la qualité de vie en cas de cancer

Comment garantir la qualité des maisons qui soutiennent les personnes confrontées au cancer? Le Réseau a développé plusieurs propositions pour fixer un standard de base.

“Au sein de nos maisons, nous pensons que la convivialité est « normale », mais ce n’est pas un acquis évident. Nous devrions la valoriser via un label de qualité”, Sofie

Il est important pour les maisons de soutien de mesurer leur impact social. Les visiteurs confirment chaque jour la valeur de ce soutien “en tant que personne”. Ces maisons aimeraient pouvoir mesurer cet impact. Ainsi elles sauraient précisément quelle différence elles ont dans le parcours de traitement d’un patient.

Anne précise que chaque maison a son « authenticité » et son fonctionnement spécifique. Les tâches à effectuer sont différentes selon le contexte. Les maisons doivent avoir la liberté de décider qui sera en charge de quelles tâches. Cela n’a pas de sens de formaliser ces tâches dans la fonction spécifique de coordinateur.

Le Réseau est maintenant prêt à écrire sa charte et formaliser ainsi son propre fonctionnement. Ceci afin de garantir que les maisons de soutien pourront bénéficier de toutes les opportunités. Car les patients le méritent, rien de moins … ! La Majin Foundation souhaite soutenir le Réseau jusqu’à ce qu’il puisse poursuivre son travail de manière indépendante.

Network Majin en visite chez Inloophuis De Eik et Toon Hermanshuis

10.30h: rendez-vous sur le parking de Inloophuis De Eik à Eindhoven. Les gens des maisons de soutien existantes – ou à établir – sont impatientes pour cette journée. Des bénévoles et coordinateurs, des fondateurs et thérapeutes sont rassemblés.

Saskia de De Eik nous fait prendre place, de manière conviviale, autour d’un café et permet au groupe de lancer ses questions. Le fonctionnement entier de la maison passe le revue. Saskia nous explique davantage la collaboration entre les différentes maisons de soutien.

“Nous avons une bonne collaboration entre maisons de soutien au Brabant: les coordinateurs et directeurs se réunissent une fois tous les deux mois. Ils partagent alors des meilleurs pratiques, mettent des formations à disposition et se donnent des conseils à propos du fundraising”, Saskia Van Vliet

Nous avons reçu des tonnes d’information à propos de l’Inloophuis De Eik. Ce qui ouvre l’appetit chez tout le monde. Sur une térasse sous un soleil de printemps sublime, le brainstorm se poursuit sur améliorer le soutien pour les personnes avec un cancer en Belgique.

Notre chemin se poursuit vers Maastricht où nous visitons la Toon Hermanshuis. Une femme d’accueil chaleureuse nous emmène vers une salle magnifique avec du café, thé et bisquits qui nous attendent. Lorsque Joan entre dans la salle, elle commence à nous raconter, passionné, tout ce qu’elle a à nous transmettre sur la maison.

“La Toon Hermanshuis offre du temps et d’attention à ses clients. Ainsi elle permet d’instaurer “le bouton pause dans leurs soucis”. Les activités demandent un focus qui permet d’évacuer les pensées et soucis pendant un instant”, Joan Warnier

Merci à De Eik et Toon HermansHuis! Pour votre ouverture, votre engagement et le temps libéré pour nous informer et soutenir.

Les patients et leur bien-être est central dans ces maisons. C’était le facteur qui nous a tous uni sur cet excursion d’étude. Et pour le patient nous sommes enthousiastes pour rassembler nos forces. C’est le message que nous emportons chez nous.

La personne derrière le cancer est centrale

La volonté du réseau est d’améliorer la qualité de vie de chaque patient en proposant un vaste éventail de soins et de services de soutien dans un cadre équivalent pour tout le pays. Pendant cette réunion, la mission s’est concrétisée.

Développer des sujets thématiques en groupes plus restreints. Telle est la méthode de travail privilégiée par le réseau. De cette manière, la connaissance et l’expertise disponible peuvent être mises au service de tous les membres du réseau. Tant les organisations que les soins aux personnes atteintes d’un cancer en sortent renforcés.

beeld1

“Une concertation régulière nous fait du bien. Nous éprouvons le besoin de nous rencontrer davantage en groupes plus restreints.”

beeld2

“Avec notre groupe de travail, nous voulons établir un document de vision sur le rôle d’un coordinateur. Toute organisation pourra adapter ce document à son propre fonctionnement.” Janik

beeld3

Sofie élaborera avec son groupe un scénario sur le travail bénévole. “Je suis très contente de ramener quelque chose de concret à la maison”.

Des feuilles de route ont été développées autour de cas concrets. Chacun sait par quoi commencer. Le fonctionnement du réseau est en bonne voie de concrétisation et ses membres ne tarderont pas à constituer une plus-value les uns pour les autres. En principe, les patients ne s’en porteront que mieux. Dans cette optique, The Majin Foundation se fera un plaisir de faciliter l’évolution de ce groupe positif.

prends


Sept tables de massage, quatre intervenants inspirants et 27 thérapeutes passionnés se rassemblent pour apprendre les uns des autres les approches de thérapies manuelles pour les patients tuchés par un cancer.

La belle ancienne gare de Gastuche, transformée en Centre de Santé est le décor idéal pour cet échange.

collage_1

Les intervenants bénévoles qui rééquilibrent corps et esprit au sein de la Vie-là sont présents. Ainsi que d’autres pionniers qui accompagnent en Belgique quotidiennement les personnes traitées par un cancer à travers le toucher. Ensemble ils forment un groupe qui vient apprendre des uns des autres, avec un immense respect et un grand intérêt.

1666

Marianne nous explique comment la méthode Trager est une invitation pour absorber des sensations positives dans le système nerveux. Ainsi elle stimule un contrepoids en cas de la maladie qui est souvent vécue comme pénible et négative.

collage_2

Estelle vient des Pays-Bas pour partager ses idées sur les émotions présentes dans le vécu du cancer. ‘Toucher’ est porte la plus directe vers les émotions. En tant que thérapeute il est crucial d’offrir l’accompagnement adéquat au travers de ses émotions. En écoutant. Ecouté et être écouté a un effet thérapeutique.

Nous avons fait l’exercice et ne pouvions ensuite pas arrêter de parler de l’expérience-écoute …

luister

Paul, Catherine en Brigitte nous montrent comment la fasciathérapie permet au patient de mieux percevoir le lien corps-esprit, ce qui crée un effet à la fois apaisant et stimulant et permet de donner une impulsion positive au patient. Tout le monde se dresse sur la pointe des pieds pour voir la démonstration de cette thérapie et nous pouvions entendre une mouche voler dans la salle.

collage_3

Cédrine nous confie comment elle s’y prend pour gagner la confiance du patient: elle raconte une histoire aux personnes qu’elle touche. A travers cette histoire elle met l’accent sur leur imagination et leur ressenti. Cette approche permet aux gens d’être à l’aise et de stimuler leurs émotions. Les expériences de Cédrine dans les départements d’onco et soins palliatives sont reconnaissables pour tout le monde dans la salle.

collage_4

L’ouverture généreuse des thérapeutes lors de ce workshop a résulté en un échange enrichissant d’expertise et know-how. Les personnes touchées par un cancer seront touchés encore mieux dans l’avenir. The Majin Foundation a organisé cet échange ensemble avec la Vie-là…ensemble nous sommes convaincus de l’importance de ces échanges pour la personne confrontée au cancer.

selfie_cedrine

prends

22 SEPTEMBRE 2016

Pendant une journée entière, quelques pionniers se sont retirés pour poursuivre le développement de “la Plateforme Majin, Massage & cancer”, apprendre à mieux se connaître les uns les autres et peut-être grappiller çà et là un mot français ou une expression néerlandaise…

Nous élaborons un document de principe sur la manière dont la Plateforme favorisera le bien-être du patient. Comment le patient peut-il profiter au mieux de l’expertise des participants réunis au sein de la Plateforme Majin? En approfondissant leurs modes de travail et leurs approches réciproques, en tout cas, les participants ne peuvent que s’améliorer. Pour le plus grand bénéfice des patients, souligne Cédrine.

À quoi Rina ajoute poétiquement:

“Chacun a sa propre couleur, mais, ensemble, nous composons un arc-en-ciel”.

workshop_massage1

Le massage des personnes atteintes d’un cancer doit répondre à des exigences de qualité fondamentales, qui doivent être garanties par les différentes formations. À cette fin, le groupe mettra au point un cadre adapté, à partir des suggestions d’un groupe de travail.

Nous sommes en contact quotidien avec d’autres, aussi préoccupés que nous, du bien-être des personnes atteintes d’un cancer. La Plateforme vise à devenir, en Belgique, la principale représentante du massage dans le contexte du cancer.

Comment collaborer de manière à atteindre notre but avec un maximum d’efficacité? D’après Catherine, la plus importante plus-value est obtenue lorsque chacun peut conserver son identité sans perdre de vue le but commun.

“Comment pouvons-nous nous affirmer, par une communication et une collaboration plus efficaces, de manière à ce que les médecins et les hôpitaux nous considèrent comme des partenaires à part entière?”, Brigitte

sfeerbeeld_brainstorm_massage

Au cours de cette journée inspirante, la Plateforme Majin a défini sa mission. Des accords mutuels ont été conclus pour assurer l’évolution de la Plateforme. Tout en restant toujours au service du bien-être du patient. The Majin Foundation suivra donc les prochaines étapes avec enthousiasme.

majinfr

prends

 

“il y a tant à apprendre les uns des autres. Soyons le plus concret possible lors de la prochaine réunion. Et regardons la plusvalue que le réseau peut offrir sur des sujets spécifiques”. Un souhait explicit du groupe suite à la séance précédente.

Chaque organisation organise différentes activités pour son groupe cible et est capable de fonctionner grâce à un groupe de bénévoles engagés. Trouver les moyens pour payer un coordinateur est un defies pour chaque organisation. C’est alors que nous travaillons lors de cette réunion autour de ces 3 thèmes: bénévoles, activités et la recherche de fonds. Les 3 thèmes contribuent en effet à notre objectif commun: le mieux-être du patient.

ria

Ria nous parle de l’intérêt d’unir nos forces dans le cadre de la socialisation des soins. Nos organisations sont les partenaires indispensables pour le gouvernement dans les évolutions actuelles de la société. Notre réseau doit s’y engager.

“On veut montrer à la terre entière qu’il y a un ensemble de partenaires qui oeuvrent pour le bien-être des patients”, Yvette.

els_alex

Els aimerait que le réseau s’engage pour les formation des bénévoles. Pour Alex le rôle du réseau est de partager et multiplier ces formations. Et Janik estime qu’on peut développer une offre de formations dont tous les bénévoles des organisations membres du réseau peuvent bénéficier.

Nous devons chercher des voies de financement pour les coordinateurs à travers le réseau. Utilisons la force du réseau au niveau national, Bruxellois, Flamand et Wallon!

discussie_naam

Les participants discutent de manière passionnée au sujet du nom du groupe. Nous sommes un réseau dont chaque membre s’engage pour le bien-être du patient.

 “Chaque organisation dans le réseau a son identité, mais nous sommes connectés par la volonté de collaborer”, Sibylle

groep_quote_fr2

prends

Les avantages potentiels par rapport au massage et cancer sont scientifiquement argumentés. Pour Yvette il est néanmoins important que nous investissons dans la recherche afin d’arriver à avoir des arguments convaincants envers le monde médical.

beeld4_massage

Lors de cette troisième séance, la Plateforme ‘Massage et cancer’ se réunit pour se structurer davantage en tant que groupe. L’objectif étant de rendre le massage accessible à chaque personne confronté avec un cancer. Pendant cette séance nous avons déterminé la mission et le rôle de la plateforme.

beeld3_massage

« Nous devons absolument faire le lien entre ‘toucher’ et être ‘touché’. Nous parlons d’un massage qui touche aussi bien le corps que l’esprit. Dans notre communication, nous devons éclaircir qu’on ne touche pas seulement le corps de la personne, mais également son coeur », Marie-Paule

Quel devrait être l’objectif de la plateforme? Es-ce imposer des critères ou est-ce inventorier ce qui existe déjà et rechercher toutes les voies qui mènent vers le massage et cancer? Pour Eva il est important de savoir que nous avons un déterminateur commun, mais que la diversité soit également reconnue. Chaque technique de massage est différente et a ses propres spécificités.

beeld1_massage

« J’apprends aux massothérapeutes de parler avec leurs mains. Nous vivons une époque dans laquelle nous communiquons beaucoup, mais très peu à travers le corps. Nous, massothérapeutes, communiquons avec le corps, avec nos mains…et touchons ainsi le coeur », Rina

beeld2_massage

Nous voulons nous positionner en tant que groupe. Pour cela nous devons d’abord mieux nous connaître pour, ensuite, pouvoir mieux collaborer, selon Sibylle.

Ce processus demande du temps, mais cette réunion ouverte et positive est considérée comme enrichissante par les participants. Une séance positive qui renforce le groupe. La Plateforme pourra bientôt décoller…Préparons maintenant la prochaine séance! La Majin Foundation est heureuse de continuer à faciliter la Plateforme afin de lui donner l’opportunité de se structurer et de pouvoir voler de ses propres ailes par après, le tout dans l’intérêt du patient.

 

prends

 

Les interactions inspirantes entre La Vie-là  et The Majin Foundation  ont abouti à un renforcement des réseaux des deux organisations. « Il y a un effet de contagion! affirme Marie-Paule Meert à propos de la collaboration avec The Majin Foundation. Nous avons le sentiment que le projet La Vie-là est devenu encore plus vivant et dynamique. »

« En deux ans et demi, La Vie-là a reçu plus de 550 personnes. »

Accompagnement stratégique

The Majin Foundation a également servi de catalyseur à la réflexion de La Vie-là sur ses valeurs fondamentales. « Comment maintenir un juste équilibre entre efficacité et empathie ? Comment garantir la durabilité de notre organisation ? » The Majin Foundation a ouvert son réseau à La Vie-là et lui a apporté le soutien et les moyens nécessaires à sa croissance professionnelle. « Ainsi, nous avons choisi l’organisation SAMMAN pour nous accompagner dans le processus stratégique de ce projet innovant. Et notre équipe s’est enrichie d’une personne motivée, chargée de suivre cette évolution. »

Une formation spécialisée pour les bénévoles

The Majin Foundation prend son rôle de facilitation à cœur. Elle apprécie à sa juste valeur la cohésion d’un groupe de bénévoles. « Pour que les bénévoles soient et restent la base d’une organisation durable, il faut aussi investir dans le développement de l’expertise et des compétences. C’est pourquoi nous voulons offrir à nos bénévoles des formations spécifiques, qui leur donnent accès aux techniques les plus poussées. Tant dans le domaine des thérapies manuelles et des massages thérapeutiques pour les personnes atteintes d’un cancer que dans la méditation pleine conscience et le coaching. »

retablis

Comment rassembler les forces pour mieux soutenir les personnes atteintes par un cancer? Nous y réfléchissons avec des gens passionnés.

Suite à notre visite inspirante au Maggies Centres à Londres, nous réfléchissons comment en tant que groupe nous pouvons améliorer la qualité de vie de la personne derrière le cancer.

beeld1

« Nous devons donner l’information aux patients. On doit éviter que les gens cherchent des réponses chez des charlatans. C’est à nous de leur montrer la direction. », Anne-Pascale

De groep wil een kernmodel definiëren dat als referentie kan dienen voor lokale huizen rond ondersteuning. Hierbij voedt elk lokaal model het kernmodel en vindt er een uitwisseling van informatie en expertise plaats. Het moet een soort expertisenetwerk worden dat niet beperkt, maar dat uitwisseling mogelijk maakt en reflectie bevordert.

Après la séance de travail à Londres, les particpants rentraient chez eux avec pas mal de questions. Aujourd’hui nous avons cherché, et trouvé, les premières réponses. Nous avons mis la base pour la mission du groupe et il y a des idées concrètes sur comment nous fonctionnerons. The Majin Foundation continuera à donner son soutien à cette initiative afin de développer ensemble un modèle qui offre un soutien optimale pour les gens qui ont un cancer en Belgique.

beeld3

« We hebben nu alles in huis om de werking van onze groep verder te concretiseren. », Sibylle

beeld2

« Le temps est mur. Nous devons mettre en place une task force pour la prise en charge globale de la personne. », Marie-Paule

De groep wilt rond specifieke thema’s werken om zo concrete tools te ontwikkelen rond bv best practices en een draaiboek over de werking van een ‘ondersteuningshuis’. « Om dit waar te maken, zullen we een officiële structuur oprichten voor onze groep », zeggen de deelnemers.

« Nous devons montrer le besoin de cette approche pour les patients. Être seul à dire ‘c’est bon’, personne n’écoute. Être à 20, ça a du poids. », Corinne

Le groupe est convaincu que le patiënt doit être le numéro 1, c’est pour lui qu’on doit se battre. « Nous devons faire reconnaître la prise en charge globale des patients en tant que concept. Avoir plusieurs thérapies de mieux être dans une unité de lieu fait toute la différence. Ces soins doîvent être accesible à tout le monde et on veut atteindre un maximum de patients ».

prends

Comment s’organiser de manière optimale pour que le massage soit accessible pour chaque personne avec le cancer

Nous nous sommes réunis pour la deuxième fois avec un groupe de thérapeutes, formateurs et des personnes de référence dans les hôpitaux afin de développer un cadre autour du massage en cancérologie. Ce groupe de professionels passionnés souhaite que le massage soit accessible pour chaque personne malade. On s’y engage lors de cette réunion.

beeld4

« L’atout de notre groupe est la présence de profils différents. Nous avons besoin les uns des autres pour pouvoir évoluer vers des objectifs communs », Catherine

beeld1

Pour Eva la collaboration avec les oncologues est indispensable. L’interaction est nécessaire à tous les niveaux: entre l’oncologue est le masseur d’une part et d’autre part entre le masseur et le patient.

Le groupe rêve d’un massage qui fait partie intégrante des soins lors du parcours oncologique. Les patients devraient avoir droit à un choix entre différents types de massages. Plusieurs thérapies sont valables et doivent pouvoir co-exister. « Nous voulons la collaboration, pas l’exclusion! », dit Catherine.

Ce groupe est persuadé de la valeur ajoutée du massage dans le processus de lutte contre le cancer. Pour ce groupe il est important que les personnes malades puissent avoir accès à un massage adapté à leur situation et profiter en tout confiance de la détente qu’apporte celui-ci.

beeld2

« Nous voulons cibler des formations de bonne qualité en Belgique et ainsi offrir des garanties de soins aux personnes malades. »

Nous rentrons chez nous avec un nom et une mission pour la plateforme. Il reste encore beaucoup de points à élaborer, mais la base pour la ‘Plateforme massage en cancérologie’ a été construite lors de cette deuxième séance. L’enthousiasme du groupe est contagieux. Chacun et chacune mettra à disposition son temps, son expertise et son réseau afin que le massage de qualité soit accessible pour toutes les personnes confrontées avec le cancer en Belgique. The Majin Foundation continuera à faciliter cette innovante collaboration pendant quelques temps encore.

beeld3

« LE FAIT DE PARTAGER NOUS PERMETTRA DE MULTIPLIER PAR APRÈS », MARIANNE

 

prends

ELSIE FREDERICKX

“Trajectum m’a appris à gérer le stress et l’angoisse pour une rechute”

La fin du traitement médical marque la disparition des rendez-vous réguliers et du suivi rigoureux. Pour beaucoup, c’est un passage difficile, car une longue rééducation les attend encore. Vous recommencez à penser à l’avenir, mais l’incertitude sème le doute dans votre esprit. Trajectum m’a appris à gérer le stress et l’angoisse de la récidive. ‘Rien de plus normal, m’a dit Hilde, mais ne laisse pas la peur prendre le contrôle de ta vie!’ En vous retrouvant dans un groupe hétérogène, vous développez une attitude différente – plus positive – vis-à-vis de vos propres pensées. Et la beauté de la chose,  c’est que vous reprenez progressivement des forces, vos conceptions évoluent et votre confiance se raffermit. Vous vous découvrez de nouvelles aptitudes ou vous retrouvez foi en vos propres talents. Vous avez de nouveau l’énergie et l’envie de voler de vos propres ailes.

A propos de Trajectum – The Majin Foundation

Trajectum propose des trajets individuels, créé sur mesure. Le trajet correspond aux besoins individuels et professionnels de chacun, caractérisé par une approche humaine et le respect de la personnalité de chaque individu. Trajectway est un des trajets de Trajectum qui transforme chaque changement dans la vie en une transition personnelle unique.

The Majin Foundation soutient des initiatives qui ont un projet pour les personnes avec un cancer et aide à promulguer les activités que Trajectum propose (pro-bono) pour ce groupe de personnes.

www.trajectum.be

Votre traitement médical est terminé et vous retrouvez peu à peu le désir d’entreprendre?
Intéressé(e)? Contactez Laurence Femont de The Majin Foundation au 0468 215 626 ou sur info@majonfoundation.org.

va

L’an dernier, l’occupation de la Zorghuis Oostende a connu une croissance exponentielle.  En outre, l’équipe s’est mise en quête d’un nouveau lieu d’accueil. Non seulement pour répondre à l’augmentation de la demande, mais surtout pour offrir plus de confort à ses hôtes comme aux visiteurs. Le président Johan Valcke considère The Majin Foundation comme un maillon indispensable sur la voie de la professionnalisation.  

Établissement d’un plan d’action

« Grâce à The Majin Foundation, nous avons établi, en collaboration avec l’asbl Samman, un plan d’action pour une approche professionnelle des cinq prochaines années. Deux nécessités en sont ressorties: nous devons renforcer notre notoriété auprès du grand public et la recherche d’un nouveau lieu d’accueil est désormais primordiale. »

johan1– Johan Valcke –

“The Majin Foundation est pour nous un catalyseur de croissance. Un protagoniste qui gagne constamment en crédibilité dans l’ensemble du réseau  des associations cancer.”

Optimisation de la notoriété

“Nous constatons que les soignants sont de plus en plus nombreux à orienter les personnes atteintes d’un cancer vers notre Zorghuis. C’est une excellente nouvelle, résultat incontestable de cinq années de dur labeur. Mais nous ne comptons pas en rester là. Avec The Majin Foundation et la Zorghuis Gent, nous envisageons l’organisation d’actions communes susceptibles de marquer encore davantage l’esprit des principaux référents.”

Des maisons de soins dans toute la Belgique

Enfin, Johan compte sur le soutien de The Majin Foundation pour fonder des maisons de soins dans d’autres régions de notre pays. Pour appuyer cette ambition, The Majin Foundation mise sur une communication commune avec la Zorghuis Gent. Avec l’aide d’une agence de communication externe, nous unirons nos efforts pour rehausser l’image des Maisons de soins.

retablis

27 octobre 2015

Comment organiser le soutien pour les personnes avec un cancer? Ensemble nous nous inspirons par le beau modèle de Maggies Centres à Londres.

The Majin Foundation streeft naar een betere ondersteuning voor mensen met kanker. We trokken met een groep Belgische pioniers naar Maggies Centres in Londen om te leren over haar innovatief model om de mens achter de kanker te ondersteunen. En we dachten na over hoe we dit in België samen kunnen waarmaken.

« Je suis excitée par ce que j’ai vu chez Maggies. Je suis émue par la proximité que j’ai ressenti, de pouvoir parler d’humain à humain », Anne

Jeudi soir, le 15 octobre. C’est la journée du cancer et nous arrivons avec notre groupe à Londres.

foto-iii

On mange chez Lala. La nourriture est bonne, les rencontres enrichissantes et l’ambiance est top!

« A cancer diagnose is like being parachuted into foreign territory without a map or compass. At Maggies Centre, people learn to navigate », Maggie Keswick Jencks

Chez Maggies Centre, tout tourne autour des personnes, ELLES sont le point de départ, Veronica a remarqué. « Nous devons travailler sur une notion de concept ensemble. Un concept commun qui sera reconnu par les fondations et le gouvernement ».

We gaan over tot actie: wat gaan we nu doen om ondersteuning in een totaalconcept vorm te geven in België? Verschillende groepjes weken rond 3 actiepunten: het concept vormgeven; inventariseren wat er bestaat en het draagvlak zoeken om hierrond te gaan samenwerken.

« At Maggies it is all about the patient. We follow their agenda. By active listening, we value their experience and their story », Bernie Byrne

Majin vraagt zich af of het concept dat we bij Maggies hebben gezien wel volledig is. « Worden de mensen wel van het begin tot einde begeleid? » Misschien moeten we bij het uitdenken van een concept in België nadenken over bijkomende mogelijkheden tot ondersteuning.

Le bâtiment d’un Maggies Centres doit engendrer la motivation pour aller de l’avant, donner les utilisateurs des centres de l’espoir et remonter leur morale. Dans ce cocon, l’équipe Maggies va aider à optimiser la santé des gens. Les gens sont experts de leur propre expérience, la nutrition, les sports et les aspects psychosociaux ’empower’ les gens dans un endroit acceuillant et relaxant.

« Il faut construire un modèle théorique de base, comme une fleur, qui sera adapté selon les spécificités régionales. Chacun vient alors ajouter son pétale. Nous devons éviter le dispersement, la fleur sera détruite si tout le monde vient arracher son pétale », Corinne

foto-i

Deze uitstap heeft een waardevolle dynamiek gecreëerd tussen de deelnemers. Er is veel « goesting » ontstaan om samen te bouwen aan een model zoals Maggies, op Belgische maat. We gaan naar huis met vele vragen, maar wetende dat we de antwoorden samen zullen zoeken. The Majin Foundation helpt graag in de zoektocht naar deze antwoorden. Zo bouwen we samen aan een gemeenschappelijk model om mensen met kanker optimaal te ondersteunen in België!

Il faut développer un réseau avec les personnes intéressées de créer un concept. « Il nous faut des fondations solides pour éviter que notre maison s’éffondre », Thierry

Na een bezoek vol boostende inspiratie bij Maggies trekken we ons terug om na te denken hoe we ondersteuning voor mensen met kanker verder vorm kunnen geven in België.
prends

COMMENT PROMOUVOIR MASSAGE ET CANCER EN BELGIQUE?

De plus en plus de personnes se font masser lorsqu’elles ont le cancer. La Majin Foundation croit à l’importance d’un accès facile à des massages de qualité. Pour cela nous avons réuni les personnes qui organisent cette offre et les pionniers de massage et cancer pour réfléchir à comment mieux organiser les massages en Belgique.

Catherine aimerait sortir de cet atelier avec une base commune solide pour aller plus loin ensemble. C’est à partir des ‘first believers’ qu’il faut commencer.

« LA DIVERSITÉ DE CE GROUPE EST UNE GRANDE FORCE. C’EST LA QUALITÉ QUI NOUS PERMETTRA D’ALLER PLUS LOIN POUR LA PERSONNE DERRIÈRE LE CANCER », MARIE-PAULE

foto-i

Quels sont les rêves des participantes? La personne derrière le cancer est toujours le point de départ.

Les connaissances et expertise qui sont présent dans se groupe sont un grand atout. C’est important pour chacune de partager ces atouts. Deux parties linguistiques du pays sont représentés et les personnes viennent de plusieures disciplines. Avec un objectif commun: offrir la possibilité pour un massage de qualité au plus grand nombre de personnes qui ont un cancer.

Ce groupe de personnes passionnées génère une grande force quand elles réfléchissent comment implémenter les massages de manière optimale.

« COMMENT PEUT-ON GARANTIR LA QUALITÉ POUR DES PERSONNES MALADES? NOUS DEVONS ÉLABORER UN CADRE QUI PERMET DE LA FLEXIBILITÉ MAIS QUI INDIQUE ÉGALEMENT DES LIMITES », NICOLE

Cette séance a marqué un premier pas pour, ensemble, promouvoir massage et cancer. Les participantes sont enthousiastes pour explorer les possibilités davantage. La conviction commune: le massage doit être offert à chaque personne qui a le cancer. Pourtant, il faut des garantis de qualité pour s’assurer que le massage soit effectué de manière professionelle et secure. Pour atteindre cet objectif, les participantes souhaitent mettre en place une structure. Une plate-forme indépendante et neutre doit être mis sur pied. La Majin Foundation souhaite appuyer cet initiative !

« SE RÉUNIR AUTOUR DE LA TABLE AUJOURD’HUI ET PARTAGER SES RÊVES EST TRÈS IMPORTANT », SIBYLLE

prends